Actualité

Emploi
16 Mars 2010

Gironde - un projet européen pour faciliter le recrutement en viticulture

Mis en place en 2005 en Gironde, le projet européen Equal Sillage résulte du partenariat entre l’ADEFA, l’Aract Aquitaine et la mission locale du Libournais. Accompagnant les viticulteurs - premiers employeurs de main-d’œuvre du département - dans leur gestion des ressources humaines, il répond à leur préoccupation de recrutement et amorce le dialogue social avec les salariés.
Développement des compétences, égalité professionnelle, insertion, dialogue social…, le projet Equal sillage répond aux objectifs européens assignés par le Sommet de Lisbonne de 2001. Lancé en 2004 par l’ADEFA Gironde et l’Aract (Action régionale pour l’amélioration des conditions de travail), il a permis de développer des actions expérimentales en direction de la viticulture et de l’industrie, principaux employeurs du département. Francis Dauba, président de l’ADEFA, rappelle en effet que « la Gironde est le département qui compte le plus de salariés agricoles et que 80 % d’entre eux travaillent en viticulture. »

Le regard de l’ADEFA, cheville ouvrière du projet, s’est donc tourné en priorité vers ces professionnels. « Nous avons organisé des ateliers d’échange entre une dizaine de viticulteurs - gérant des exploitations de 2 à 60 salariés – et les professionnels de l’emploi des ALE de Libourne et de Langon, de la mission locale du Libournais, des Plie (Plans locaux pour l’insertion et l’emploi), explique Luc Pirot de l’ADEFA.  Nous avons examiné ensemble les échecs de recrutement et les problèmes de fidélisation des salariés. Puis nous avons constitué des outils aidant à mieux définir les besoins sur les exploitations et à diagnostiquer les pratiques de gestion des ressources humaines… Le tout en vue de valider une méthode de travail commune aux viticulteurs et aux spécialistes de l’emploi. »

Des outils d’aide à la gestion des RH

Deux années de concertation ont donné naissance à des outils de gestion des ressources humaines plus élaborés. Parmi lesquels le guide Gérer les compétences pour recruter et être attractif. Il permet à l’exploitant de recenser les compétences de ses salariés, de déterminer les évolutions souhaitables en termes d’autonomie, de qualification ou de prise de responsabilités, de cerner de nouveaux besoins en main-d’œuvre... Le salarié a également la possibilité d’y inscrire ses désirs d’évolution. « Les premières retombées sont très positives, indique, convaincu, le président de l’ADEFA, notamment concernant la grille d’évaluation des besoins de main-d’œuvre. Ce dispositif est particulièrement utile pour les structures de moins de 10 salariés. Ne disposant pas de représentant du personnel, elles sont en général plus fragiles. »  Prétexte au dialogue social entre l’exploitant et les salariés, cet outil participe vraiment à la bonne gestion de l’exploitation. Quant à savoir s’il contribue à fidéliser les salariés, c’est trop tôt pour le dire. Seule certitude, il a le mérite d’ouvrir la discussion aux salariés, et ce faisant, de les valoriser.

Depuis fin juin 2007, le projet Equal Sillage est bouclé. « Les ateliers, eux, continuent et nous travaillons désormais à la promotion des parcours-découverte auprès du grand public, indique-t-on à l’ADEFA, afin d’orienter ces publics vers les métiers de la viticulture. Deux parcours ont déjà été réalisés, 22 sont à venir. Cette action implique directement les exploitants dans le transfert de savoir-faire pour le développement de la filière toute entière ». A charge maintenant pour les élus et les partenaires sociaux de s’emparer du travail réalisé en Gironde et de le transcrire sur tout le territoire et dans d’autres secteurs professionnels.

En Gironde, 80 % des salariés agricoles travaillent en viticulture. 


Le parcours découverte, premier pas vers la professionnalisation
« Quand on regarde la pyramide des âges (22 % des actifs agricoles girondins seront partis à la retraite d’ici 15 ans), on constate que la part des jeunes dans les salariés permanents est insignifiante », indique Luc Pirot. D’où la nécessité de rendre les métiers agricoles plus attractifs. Le projet Equal sillage a justement permis d’expérimenter en Libournais une action de sensibilisation des jeunes, des demandeurs d’emploi et des Rmistes aux métiers de la viticulture. Il s’agissait, grâce au tutorat au sein de l’exploitation, de montrer la combinaison des compétences, les savoir-faire, la polyvalence et l’autonomie qu’un salarié peut avoir dans ces métiers. L’objectif est de conduire ensuite le candidat à élaborer un projet professionnel de formation, voire de professionnalisation. Le dispositif lui permet en effet de préparer un CQP (certificat de qualification professionnelle) ou de s’engager dans un parcours emploi formation avec un accompagnement de l’ADEFA et de la mission locale. A ce jour, dix parcours découverte ont été réalisés.


OUTILS A TELECHARGER
>> Outils de gestion interne
Pour les exploitants - tableau de combinaison salarié/exploitant
Pour les salariés - tableau de combinaison salarié
Schéma de répartition compétences autonomie

>> Outils pour recruter
Tableau de combinaison - recruter
Tableau de combinaison - candidat
Tableau de combinaison - découverte
Lexique à l'usage des professionnels de l'emploi

Plus d'infos

ADEFA Gironde<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

69, avenue Kennedy

33700 Mérignac

Tél : 05.56.52.84.09

adefa-gironde [at] anefa [dot] org

Partager sur

Partager par mail

Imprimer