Actualité

Emploi
16 Mars 2010

Objectif : EGALITE !

Quand en fin 2006, la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’égalité) lance un appel à projets national, l’AREFA Languedoc-Roussillon n’hésite pas.  Et pour cause, elle travaille sur les problèmes de recrutement depuis plus de dix ans ! « Nous avons proposé une Charte à destination des entreprises et des chercheurs d’emploi et une enquête sur l’égalité salariale hommes/femmes, explique Laurent Pegoud, directeur. La Charte, rédigée conjointement avec l’APECITA, comprendra quinze articles visant à favoriser les bonnes pratiques en matière de recrutement. »  Ainsi l’article 8 précise que « Les conseillers ADEFA s’engagent à sensibiliser les entreprises aux risques de discriminations que peuvent rencontrer les candidats, et à mettre en oeuvre toute procédure ou démarche de sensibilisation afin de garantir aux candidats et aux entreprises un processus de recrutement sans préjugés ni discrimination. »


La Charte redéfinit aussi les rôles de chacun. « La mission des ADEFA s’arrête à la mise en relation des entreprises et des demandeurs d’emploi, reprend Laurent Pegoud. Il est important que les entreprises gardent la responsabilité de l’embauche et donnent elles-mêmes les raisons du refus aux candidats.» Bientôt finalisée, la charte sera envoyée par courrier aux entreprises à l’occasion de la prise en charge des recrutements par les ADEFA. <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

 

Egalité hommes/ femmes.
Autre volet de ce dossier qui a obtenu le soutien financier de la HALDE, l’enquête sur l’égalité Hommes/femmes. En cours de réalisation, cette enquête porte sur quatre catégories de personnel : ouvriers exécutants, ouvriers qualifiés, chefs d’équipe et cadres. « Nous souhaitons mesurer les éventuels écarts de salaire entre hommes et femmes, affirme Laurent Pegoud. C’est important pour nos conseillers de pouvoir bien renseigner les femmes candidates aux emplois agricoles sur les rémunérations liées aux postes et les évolutions possibles ! » Conclusion : pendant l‘été, la promotion de l’égalité continue…


Point de vue .................................................

JOCELYNE MARMANDE
Secrétaire fédérale au sein de FGTA Force Ouvrière
« Il faut saluer l’initiative de l’AREFA Languedoc-Roussillon. Elle permet aux salariés qui vont répondre aux offres de connaître les discriminations auxquelles ils peuvent être confrontés. C’est particulièrement vrai pour les femmes qui sont souvent soumises à des questions sur une éventuelle grossesse... La parité hommes/femmes n’est pas toujours respectée et, dans le secteur agricole, les inégalités persistent. En effet, comme les femmes font preuve de dextérité et de minutie, elles représentent un vivier de main d’œuvre pour la cueillette de fruits, emploi saisonnier par excellence. Mais cela les écarte des emplois permanents ! Les femmes sont aussi moins contactées pour des travaux où la force physique est un critère. Pourtant aujourd’hui, avec le renfort de l’informatique et de l’électronique, les femmes peuvent pratiquement tout faire : conduire de gros véhicules, etc. Heureusement, de plus en plus souvent, la discrimination est mise en lumière, aussi les entreprises la pratiquent-elles moins. Nos gouvernements sont mobilisés sur le sujet et montrent une réelle volonté de résoudre les problèmes. »

M-Suzel Inzé - crédit photo ANEFA

Partager sur

Partager par mail

Imprimer