Actualité

Formation
16 Mars 2010

Accord cadre sur les développement de l'emploi et des compétences en Languedoc Roussillon

La place de la gestion des ressources humaines dans la stratégie des entreprises

L’agriculture connaît une période de mutations importantes qui touchent l’ensemble des filières, mais quel en est l’impact sur la gestion des ressources humaines en Languedoc Roussillon ? <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

Les données MSA montrent que l’agriculture régionale compte près de
30 000 exploitations agricoles, soit plus de 13 000 employeurs de main d’œuvre.
Avec ses 116 000 salariés agricoles, le Languedoc Roussillon se place au second rang national.

La principale préoccupation des partenaires sociaux membres de l’AREFA et du FAFSEA est que la dimension « ressources humaines » soit désormais pleinement prise en compte, à sa vraie place, par la profession. En effet, « les entreprises agricoles ne peuvent plus raisonner en matière de développement économique sans que cette dimension soit pleinement intégrée comme une fonction majeure dans la stratégie de l’entreprise » explique Guy LAURENT, président de la CPRE.

 
   

L’apprentissage par les agriculteurs du « métier d’employeur »

Le positionnement de la fonction « ressources humaines » au plus haut niveau de la réflexion stratégique de la profession implique un engagement fort des entreprises dans l’apprentissage des techniques de gestion du personnel et de management.
 

« L’organisation du travail, l’analyse précise des besoins, la fidélisation des salariés, le développement des compétences, la gestion prévisionnelle des emplois sont des thématiques qui doivent au quotidien alimenter la réflexion des employeurs, il en va de la compétitivité des entreprises qui doivent en permanence s’adapter. Le secteur agricole ne peut plus rester à la marge, il doit s’inspirer de ce qui existe dans d’autres branches professionnelles. Il n’existe pas d’entreprises compétitives sans une gestion performante des ressources humaines» insistent Hélène SERRANO et Bertille GENTHIAL respectivement présidentes du FAFSEA et de l’AREFA.


Pour progresser dans la gestion des ressources humaines, les entreprises agricoles peuvent s’appuyer sur les organisations professionnelles et les fonds de formation.

 

 

 
L’accompagnement de la profession par les pouvoirs publics

Pour accompagner les entreprises, la profession bénéficie au niveau régional du soutien financier de l’Etat, du fonds social européen (FSE) et du Conseil Régional qui interviennent tant sur le financement des actions de formation que sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.
 

« La volonté des partenaires sociaux est de mettre en synergie l’ensemble des organismes et l’ensemble des financements régionaux et départementaux autour du FAFSEA, de l’AREFA et des ADEFA pour optimiser la qualité des services apportés aux employeurs et aux salariés. Si l’apprentissage et la mise en œuvre des techniques de gestion des ressources humaines sont effectivement indispensables à la compétitivité de nos entreprises, l’accompagnement par la formation doit concerner l’ensemble des actifs agricoles salariés et non salariés » précise Yves ARIS, représentant la FRSEA.

 
   
Signature d’un accord cadre entre l’Etat et les partenaires sociaux

Au terme de la conférence, un accord cadre d’une durée de 3 ans a été signé entre les syndicats de salariés, la FRSEA et l’Etat représenté par Monsieur Rey, directeur régional du travail.

 

Les grands objectifs de l’accord concernent :

 

Coté employeurs :

  • Le développement de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences et l’accompagnement des employeurs dans l’apprentissage des méthodes de gestion des ressources humaines

  • L’accompagnement des employeurs dans leurs démarches de recrutement

  • L’amélioration de l’adéquation entre les besoins en formation recensés d’une part et l’offre de formation d’autre part

  • L’amélioration des conditions de travail par le développement d’actions en matière de sécurité au travail et d’organisation du travail

 Coté salariés :

  •  La qualification des salariés, permanents et saisonniers, par le développement des positionnements et l’accompagnement de la formation continue

  • Le maintien dans l’emploi par le développement de compétences transversales des salariés présents dans les entreprises en mutation

  • Le développement de la validation des acquis et de l’expérience

  • La lutte contre la précarité d’emploi par la structuration de l’emploi saisonnier

 

 

 
   
Pour toute information complémentaire 

 

Contactez l'AREFA Languedoc-Roussillon :
04 67 91 21 45 

arefa-languedoc-roussillon [at] anefa [dot] org (arefa-languedoc-roussillon [at] anefa [dot] org)

 

http://www.anefa.org/languedoc-roussillon/

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur

Partager par mail

Imprimer