Vous êtes salarié agricole et vous souhaitez suivre une formation complémentaires ?

Vous êtes employeur et vous souhaitez former vos salariés ?

Après 47 ans d’existence, et en date du 1er janvier 2020, le FAFSEA (Fond d’Assurance Formation des Salariés d’Exploitations Agricoles) est devenu OCAPIAT (issu de la fusion avec OPCALIM).

Logotype de l'OCAPIAT

Les missions de l’OCAPIAT

  • Assurer la collecte des cotisations de la formation professionnelle continue des entreprises adhérentes employant de la main d’oeuvre.
  • Financer la formation professionnelle continue de salariés, demandeurs d’emploi et jeunes en poursuite d’études.
  • Accompagner les branches professionnelles dans leur politique RH/formation.
  • Informer et conseiller les entreprises adhérentes en matière de formation professionnelle, voire d’orientation vers des diagnostics.
  • Mobiliser les acteurs nationaux et régionaux en faveur de la formation continue au service de l’emploi, par un maillage territorial.

Vous êtes chefs d’entreprise agricoles, conjoints collaborateurs, aides familiaux ou cotisants de solidarité et vous souhaitez suivre une formation ?

VIVEA (fonds d’assurance formation des actifs non-salariés agricoles) est à votre disposition.

CONTACT : VIVEA Délégation Ouest
9 rue André Brouard 49100 ANGERS
www.vivea.fr

Tél. : 02.41.21.11.34

Fax : 02.41.21.11.35

Les missions de VIVEA

VIVEA est un fonds mutualisé mis en place par la profession agricole créé par convention entre les 4 syndicats représentatifs : Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), Jeunes agriculteurs (JA), Confédération paysanne et Coordination rurale ; et deux organisations agricoles à vocation générale : l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA) et la Confédération nationale de la mutualité , de la coopération et du crédit agricole (CNMCCA)

Il finance les formations destinées aux actifs non-salariés agricoles : chefs d’entreprise agricoles, conjoints collaborateurs, aides familiaux et cotisants de solidarité. VIVEA concerne les professionnels exerçant les activités suivantes :

• Exploitations et entreprises agricoles : culture, élevage, dressage, entraînement, activités touristiques implantées sur ces exploitations,
• Entreprises de travaux forestiers, sauf exploitants forestiers négociants en bois,
• Entreprises de travaux agricoles, y compris création, restauration et entretien de parcs et jardins,
• Entreprises du secteur du cheval (à l’exception des professionnels du spectacle et des loueurs d’équidés sans entretien ni préparation).
• Les créateurs ou repreneurs d’une activité agricole sont considérés comme ayants droits.