Vos questions

Pour ma récolte, j'ai besoin ponctuellement de plus de personnel, comment faire ? Où m'adresser ?

Un grand nombre d'organismes professionnels peut vous aider à trouver du personnel saisonnier.

  • Vous pouvez vous adresser à nos structures de proximité et déposer une demande ou bien consulter les demandes d'emploi sur notre service Bourse de l'emploi.
  • Vous pouvez contacter le Pôle emploi le plus proche de chez vous, les missions locales et le réseau information jeunesse (BIJ, PIJ…) qui accompagnent les jeunes de 16 à 25 ans vers l'emploi et la formation.

Je suis demandeur d'emploi, comment intégrer le secteur agricole et me former ?

Demandeurs d'emploi, le dispositif ADEMA vous permet de tester un emploi agricole pendant 22 jours. Ensuite vous avez la possibilité de vous former et de décrocher un emploi de salarié agricole.

Qu'est ce que l'ADEMA ?

22 jours qui permettent de découvrir les métiers de l'agriculture, en alternant période en centre de formation et période de stage.

Qui est concerné par l'ADEMA ?

Les demandeurs d’emploi, inscrits ou non à Pôle emploi, indemnisés ou non, quel que soit leur âge et qui n'exercent pas d'activité professionnelle.

Comment m'informer sur l'ADEMA ?

Des réunions d'information collectives sont organisées dans tous les départements. Vers quel centre me tourner ? Dans chaque région, des centres de formation habilités vous accueillent.

Pour un recrutement, un employeur peut-il faire ce qu'il veut ?

Si le choix d’un futur salarié est laissé à la libre appréciation de l’employeur, celui-ci doit néanmoins respecter certaines règles lors du recrutement. Des règles qui prohibent toute forme de discrimination pour promouvoir l’égalité des chances entre les différents candidats à un emploi.

J'ai 16 ans, j'en ai assez de l'école est ce que je peux choisir de travailler sur une exploitation ?

Pour les jeunes de 16 à moins de 26 ans, plusieurs possibilités vous sont offertes, mais attention n’oubliez pas que se former est essentiel.

Il s'inscrit dans la formation initiale.

Véritable tremplin vers un futur emploi, c’est un contrat de travail à durée déterminée qui permet d’obtenir un diplôme ou un titre professionnel du CAP au diplôme d’ingénieur. Il correspond à une période de formation alternant centre de formation d’apprentis (CFA) et entreprise et qui débouche sur une qualification professionnelle  sanctionnée par un diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique. Selon votre âge et votre niveau dans la formation, vous gagnez entre 25 et 78 % du Smic.

Pour ce faire, il est nécessaire de trouver un maître d’apprentissage, c’est une démarche de recherche d’emploi. Adressez-vous :

 

Vous pouvez être embauché en contrat de travail à durée indéterminée ou déterminée et bénéficier d’une formation en organisme entre 15 et 25 % de la durée du contrat, en principe.

Votre salaire varie en fonction de votre âge et de votre niveau de qualification, de 55 à 85 % du SMIC.

A noter : ce type de contrat peut également vous concerner si vous avez plus de 26 ans et que vous êtes demandeur d’emploi ainsi que si vous bénéficiez de minimas sociaux (RSA, ASS, AAH) .

 

  • Avec la formation initiale :

Sachez également que vous pouvez aussi choisir de rejoindre l’enseignement agricole en tant que scolaire pour préparer un CAP, un bac pro, un BTS.

La plupart des cursus de formation dans les établissements classiques organisent des stages entre la première et la seconde année ou des stages de fin d’étude.

Les Maisons familiales rurales proposent également toutes leurs formations en alternant séjour en entreprise et séjour à l’école, sous statut scolaire.

J'ai 14 ans et j'aimerai trouver mon orientation, pourquoi pas le secteur agricole?

  • La découverte professionnelle :

Au collège, en classe de troisième, vous avez la possibilité de découvrir un milieu professionnel, sous forme d'une option facultative de 3 heures et d'un module de 6 heures : la découverte professionnelle.

Pour en savoir plus sur la découverte professionnelle,

 

Vous pouvez aussi poursuivre votre formation dans un établissement agricole, avec le Dispositif d'initiation aux métiers en alternance (DIMA).

Les classes de DIMA sont destinées aux élèves qui souhaitent découvrir les métiers de l'agriculture, de l'agroalimentaire, de l’aménagement de l’espace et la protection de l’environnement, du service en milieu rural. Elles accueillent, sous statut scolaire, des élèves volontaires de collège ou de 4ème et 3ème de l'enseignement agricole, qui ont un projet d’orientation affirmé vers la voie professionnelle, par apprentissage ou en formation scolaire.

Je suis mineur, est-ce que je peux postuler pour un job d'été en agriculture ?

A partir de 14 ans, tous les jeunes peuvent être embauchés pour effectuer des travaux légers et adaptés à leur âge, pendant leurs vacances scolaires ou universitaires, dans le cadre d’un job d’été.

Toutefois, l’emploi des mineurs de plus de 14 ans et de moins de 16 ans est autorisé uniquement pendant les périodes de vacances scolaires comportant au moins 14 jours ouvrables ou non, sous réserve que les intéressés disposent d’un repos continu d’une durée qui ne peut être inférieure à la moitié de la durée totale desdites vacances.

Le jeune mineur non émancipé ne peut conclure un contrat de travail qu’avec l’autorisation de son représentant légal.

Je suis exploitant(e) agricole et je souhaite prendre des vacances, comment poursuivre le travail dans mon exploitation ?

Il existe dans chaque département un service de remplacement. Celui-ci a pour mission de mettre à disposition des agents de remplacement (salariés du service de remplacement) auprès des exploitants agricoles en cas d'absences pour maladie / accident, maternité / paternité, prise de responsabilités professionnelles, formation et égalementcongés/vacances.
Pour connaître les conditions et modalités de remplacement, il convient de vous rapprocher du service de remplacement de votre département.

Je travaille depuis quelques années dans le secteur agricole, comment évoluer vers un nouveau poste ?

La formation professionnelle continue (FPC) peut vous permettre :
• de progresser dans le secteur agricole par l’acquisition de nouvelles compétences ou de qualification reconnues ;
• ou d’évoluer vers un autre secteur d’activité.

La FPC fait partie de la formation tout au long de la vie et constitue un droit du salarié. Vous trouverez conseil auprès de l’OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé) de la branche professionnelle dont votre entreprise relève. Il vous conseillera sur les différents dispositifs de formation professionnelle et les modalités financements.

• Si vous êtes salarié(e) de la production agricole et des activités annexes, vous devez vous adresser au FAFSEA de votre région.
Retrouvez toutes les délégations régionales sur www.fafsea.com 
Tel : 01 70 38 38 38

• Si vous êtes salarié(e) dans de l'Industrie Alimentaire, de la Coopération Agricole et de l'Alimentation en détail, vous dépendez de l'OPCALIM.
www.opcalim.org
Tel : 01 40 19 41 00
 

Je suis salarié(e) agricole et j'aimerai m'installer à mon compte, comment m'y prendre ?

Etre exploitant(e) agricole nécessite des connaissances et des compétences à la fois techniques, économiques et de gestion. Les conditions d’exercice du métier devenant de plus en plus complexes, le futur agriculteur doit être bien préparé à la conduite de son exploitation. La formation est une composante de la réussite de l’installation.

Pour bénéficier d’aides de l’état (dotation d’installation aux jeunes agriculteurs (DJA) et déductions de charges sociales et fiscales), le candidat devra valider un Plan de Professionnalisation Personnalisé (PPP)  ainsi qu’un Plan d'entreprise (PE).

  • Le PPP (Plan de Professionnalisation Personnalisé) est l’opportunité d’acquérir toutes les compétences nécessaires à l’exercice du métier d’agriculteur tout en prenant en compte le profil et le projet des candidats. Il comprend des stages, des actions de formation…Il faut savoir que pour bénéficier des aides à l’installation, un diplôme agricole de niveau IV est requis (capacité professionnelle). Dans le cadre du PPP, il est notamment possible de se former au Bac professionnel option « conduite et gestion de l’exploitation agricole » ou au Brevet Professionnel Responsable exploitation agricole (BPREA).
  • Le PE (Plan d'entreprise ), véritable outil de réflexion et de prévision du projet, est un business plan. Cette étude sur 4 ans doit faire apparaître les capacités techniques et économiques de l’exploitation.

Toutes les informations nécessaires à l’installation sont disponibles auprès des Points Accueil Installation, présents dans chaque département.

Quelles sont les aides disponibles pour me former dans une perspective de reconversion ?

La reconversion constitue une période clé de la vie professionnelle et l’agriculture peut être une opportunité de nouveau départ.

Si vous envisagez une formation pour vous qualifier dans un nouveau métier, acquérir de nouvelles compétences, vous pourrez bénéficier du Conseil en évolution professionnelle. Ce service vous aidera à faire le point sur votre projet d’évolution professionnelle et, si nécessaire, votre besoin de formation.

Pour cela, le candidat doit avoir établi un projet professionnel. Un bilan de compétences, réalisé avec l’aide d’un conseiller, lui permet de faire le point sur ses acquis et aspirations. Souvent, une formation est ensuite nécessaire.

Salariés agricoles :

Lorsque l'on est salarié, quelles que soient la forme et la durée de votre contrat de travail, vous pouvez, à votre initiative, recourir à différents dispositifs pour vous former.

S'il s'agit d'une formation courte, il est possible sous conditions d'utiliser son Compte personnel de formation, votre compte individuel pour toute la vie professionnelle. Ce nouveau dispositif de formation professionnelle permet de vous former en dehors du temps de travail et d’utiliser vos droits au CPF (nouveaux ou issus du DIF).Cela n’est pas automatique, il faut que la formation visée soit éligible au CPF.

Vous pouvez également disposer d’un congé bilan de compétences, d’une période de professionnalisation, d’un congé de validation des acquis de l'expérience (VAE) ou d’un congé individuel de formation(CIF).

Demandeurs d'emploi :

Si vous envisagez une formation pour vous qualifier dans un nouveau métier, acquérir de nouvelles compétences, vous pourrez également bénéficier du Conseil en évolution professionnelle. Ce service vous aidera à faire le point sur votre projet d’évolution professionnelle et, si nécessaire, votre besoin de formation.

Pôle emploi propose également plusieurs prestations d'évaluation pour vous aider à confirmer vos besoins en termes de formation :

Je pars cueillir des pommes cet été, comment me loger ?

Le réseau Information Jeunesse (IJ) centralise des annonces de location de logements, que ce soit pour des étudiants ou pour un travail. 

Les syndicats d'initiatives régionaux, les missions locales, les PAIO, les Points information jeunesse (PIJ) peuvent également vous aider dans la recherche de votre logement temporaire.

Certains employeurs peuvent vous loger, sinon, ils ont peut être aussi des adresses.

Pour les prochaines vacances, j'aimerai trouver un job saisonnier. Comment faire ?

Le réseau ANEFA vous oriente vers des personnes en régions et départements susceptibles de vous aider à trouver un emploi saisonnier en agriculture : fédérations de producteurs, chambres d’agriculture…

Ces personnes sont recensées dans le guide des contacts de l’ANEFA :

Vous pouvez également contacter les animateurs  du réseau ANEFA. Certains réalisent des livrets des emplois saisonniers qui recensent des offres d'emploi à pourvoir par production ainsi que leurs caractéristiques : période, compétences requises, contacts de l’employeur.

Enfin, vous pouvez consulter les offres des emplois saisonniers disponibles sur la Bourse de l’emploi de l’ANEFA.

Je voudrai changer de métier, comment intégrer le secteur agricole et me former ?

A tout âge, vous pouvez vous lancer dans l’agriculture en vous formant.

Nous vous invitons à découvrir les métiers de l’agriculture à partir de fiches ou de vidéos réalisées par l'ANEFA.

Pour chaque métier, les pré-requis sont différents et les possibilités de formation également. Vous pouvez vous former :

Pour trouver les coordonnées des établissements de formation, en fonction du métier qui vous intéresse, consultez :

Pour devenir agriculteur, contacter les Points info installation.

En tant que demandeur d'emploi, vous pouvez "tester" un métier agricole pendant 3 semaines avec le dispositif ADEMA. A l'issue du stage ADEMA, et si l'agriculture vous plaît, vous saurez quelle formation suivre. Consultez :

Vous pouvez également vous renseigner auprès du réseau ANEFA mais aussi auprès de la chambre d’agriculture de votre département.  

Je n'ai aucun diplôme, mais j'ai déjà travaillé, comment faire reconnaître mon expérience et mes compétences ?

La validation des acquis de l'expérience (VAE), mise en place par la loi de janvier 2002, permet à toute personne, l'obtention de tout ou partie d'une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle), inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

La personne doit justifier d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée.

Partager sur

Partager par mail

Imprimer