Métier Vétérinaire

Vétérinaire

Vétérinaire

  • Diplôme d’État de docteur vétérinaire, diplôme qui se prépare dans l’une des 4 écoles nationales vétérinaires : Maisons-Alfort (94), Lyon (69), Nantes (44) et Toulouse (31), sur concours commun après un bac + 2 (classe prépa principalement).

Le vétérinaire exerce la médecine et la chirurgie pour les animaux :

  • Il diagnostique, soigne et prévient les maladies.
  • Il délivre les médicaments nécessaires. Il peut pratiquer des analyses biologiques.
  • Il peut aussi assurer une fonction de conseil concernant la production animale (hygiène, alimentation, reproduction).

Le vétérinaire peut également veiller à l’application des règles concernant la santé et la protection des animaux. Au sein des directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), ses activités principales sont en rapport avec le contrôle et la certification dans les domaines :

  • De la santé et la protection des animaux.
  • De l’hygiène alimentaire (production, transport, distribution).
  • Des installations classées dans les domaines de l’élevage et de l’industrie agroalimentaire pour la protection de l’environnement.

Le vétérinaire peut également faire de l’enseignement et de la recherche.

Le vétérinaire travaille souvent en libéral, mais peut aussi être salarié (dans un parc zoologique ou au sein d’un service vétérinaire d’état par exemple). Selon que son activité se situe en milieu urbain ou rural, en tant que salarié ou libéral, il aura des conditions de travail très différentes. En milieu rural de nombreux déplacements sont effectués et les efforts physiques peuvent être importants et prolongés (travail avec des animaux lourds et volumineux comme les vaches par exemple). Les horaires peuvent être irréguliers avec des gardes la nuit, le dimanche et les jours fériés.

Le vétérinaire doit être à l’aise avec les animaux et savoir diagnostiquer leur état de santé éventuellement à l’aide d’analyses biologiques ou de l’imagerie médicale. Il doit anticiper les réactions imprévisibles des animaux. S’il travaille en chirurgie vétérinaire, il sera amené à effectuer des interventions chirurgicales. Il intervient avec précision et sait repérer et gérer les urgences. Il a également un bon contact avec les propriétaires des animaux, qu’il doit rassurer.

Anefa champs de blé

Philippe, vétérinaire

Pourquoi avez-vous choisi cette profession ?

J’ai toujours voulu travailler au contact des animaux et le côté scientifique de cette profession m’attirait également. Après la classe préparatoire, j’ai intégré l’école nationale vétérinaire de Nantes. […]

Perspectives d'évolution

Après plusieurs années d’expérience, le vétérinaire peut évoluer vers la direction d’une clinique vétérinaire ou d’un service vétérinaire d’état (DDCSPP).

Il peut également évoluer vers la recherche ou à un poste à responsabilité au sein d’un groupe d’agrofourniture (alimentation animale par exemple).

Les métiers de l'agriculture