Arboriculture

 

L’arboriculture regroupe toute la production des arbres fruitiers.

Zoom sur l'arboriculture

  • En constante évolution, l’arboriculture est un secteur vivant qui mise sur l’avenir, avec la création de variétés plus gustatives (comme la pomme « pinklady » ou la poire « Angelys »), de signes de qualité (labels, AOC, IGP...).
  • Face à la concurrence très active du marché des fruits au niveau mondial, les producteurs français, au delà d’une production de grande consommation, se positionnent sur des segments de marché qui offrent aux consommateurs des produits et des services différents.
  • Au niveau de l’Union Européenne, la France est au 3ème rang (derrière l’Italie et l’Espagne) en terme de volume produit (source : Eurostat).
  • 18 300 exploitations avec une superficie de 134 000 ha (hors olives) dont 6 100 sont spécialisées (source : FNPFruits). La pomme occupe toujours la première place de la production fruitière en France (57 %), viennent ensuite la pêche et la nectarine. Certaines espèces fruitières connaissent une progression de leur surface de verger (pomme, prune et olive) (source : enquête structure 2007).
  • Le nombre d’exploitations productrices et les surfaces de fruits bio ont plus que doublé depuis 2007. Grâce à ce rythme de conversion très soutenu, la part des surfaces de fruits bio dans les surfaces fruitières nationales est passée de 4,6% en 2007 à 11,7% en 2011. 
  • Gros consommateur de main d’oeuvre saisonnière, ce secteur d’activité demande aux salariés permanents des compétences en encadrement, de solides connaissances du végétal, mais également des capacités en gestion et en logistique.

Les principaux métiers de l'arboriculture 

Deux types d’activités existent : le verger (plantation, entretien, récolte des fruits), la station (réception, conditionnement, expédition des fruits). Certaines entreprises intègrent les deux. Pour les producteurs de fruits, les activités relevant de la station sont mises en oeuvre dans le cadre d’une coopérative ou d’une société d’expédition.

  • Agent arboricole

Ses activités sont principalement liées à l’entretien et à la production du verger. Il effectue les travaux manuels (taille, éclaircissage, cueillette, pose des filets para-grêle) et contribue à la mise en place et au suivi de l’irrigation des vergers. Dans certaines organisations, il observe les maladies et effectue des comptages de parasites. Il réalise les travaux mécanisés (désherbage, traitements phytosanitaires) et assure l’entretien courant du matériel. Selon la taille de l’entreprise, l’agent arboricole peut travailler à la station.

  • Agent de conditionnement

Il travaille à la station et participe aux opérations de tri, de calibrage, de conditionnement et d’expédition des fruits.

  • Chef d’équipe

Agent arboricole expérimenté, celui-ci assure l’encadrement, l’organisation du travail et la formation des travailleurs saisonniers, voire d’une équipe de travailleurs permanents.

  • Chef de culture, Responsable de station

Ils ont une fonction de gestion, d’organisation des travaux et d’encadrement de personnel. Le premier travaille dans le verger. Le second intervient dans la station.

  • Responsable qualité

Il s’assure de l’efficacité et de l’actualisation du système qualité. Il encadre l’équipe chargée des opérations de mesure de la qualité (échantillonnage, analyse, enregistrements…).

  • Responsable commercial

Il est chargé de la commercialisation des produits. Il réalise des études de marché et définit la gamme de produits. Il assure les contacts avec la clientèle, notamment pour le déclenchement des commandes et des expéditions. Ces deux derniers emplois se rencontrent soit dans les entreprises arboricoles, soit dans des structures collectives (groupement de producteurs, coopérative…).

 

En savoir plus

Fédération Nationale des Producteurs de Fruits - FNPF
Tél. : 01.53.83.48.75
www.fnpfruits.com

FranceAgriMer
Tél. : 01.73.30.33.00
www.franceagrimer.fr

Partager sur

Partager par mail

Imprimer