Chef du cultures légumières de plein champ

Le chef de cultures légumières planifie et gère la production de légumes. Il supervise et participe éventuellement aux travaux de culture.

Autres dénominations : Responsable de cultures légumières.

Témoignages

En quoi consiste le métier de chef de culture légumière?
Je travaille depuis quatre ans pour Primeurop au sein d’un groupement de huit agriculteurs qui produit des légumes pour la grande distribution. Le chef de culture est responsable de deux ou trois produits (mâche, poireaux, radis, jeunes pousses, etc.). Il doit respecter le planning de production, depuis le semis jusqu’à la récolte. Les cultures se font en plein champ, sous tunnel ou abri froid. Avec les chefs d’équipe, il s’engage sur les volumes et les cahiers des charges attendus par les clients. Il expérimente également de nouveaux produits qui répondent à la demande des consommateurs.

Qu’est-ce qui vous plaît dans ce métier?
Le développement de nouveaux produits, en tenant compte des contraintes des cahiers des charges, m’intéresse beaucoup. Cela passe également par la motivation du personnel à qui il faut transmettre ses connaissances. Je passe 70 % de mon temps sur le terrain à accompagner les salariés dans leur travail.

Quelles sont les compétences nécessaires pour exercer ce métier?
Il faut d’abord de solides connaissances sur le végétal. Il faut être ouvert, curieux et avoir toujours envie d’apprendre pour faire évoluer les techniques de production et les produits. Le management d’équipe suppose également d’avoir un tempérament de leader et l’envie de transmettre ses compétences.

Didier BLAIN
Chef de cultures légumières en Loire-Atlantique

Activités

Le chef de cultures légumières planifie et gère la production de légumes :

  • Il programme les activités de production selon les objectifs de vente.
  • Il définit et améliore les techniques mises en oeuvre en se tenant informé des évolutions en la matière.
  • Il répartit le travail et donne les consignes au personnel.
  • Il prépare les commandes de plants, l’approvisionnement en engrais, en produits phytosanitaires, en paillage (film plastique de couverture des cultures) et gère les relations avec les techniciens des coopératives ou les commerciaux.
  • Il remplit des fiches de culture permettant d’assurer la traçabilité des produits. 

Le chef de cultures légumières supervise et participe éventuellement aux travaux de culture :

  • Il aide à la préparation mécanique du sol en vue des plantations.
  • Il inspecte l’état des cultures pour détecter d’éventuelles anomalies liées à la présence de parasites, d’une maladie…
  • Il vérifie l’application des consignes de travail. Il contrôle par ordinateur le système de fertirrigation (association de fertilisants à l’arrosage), ainsi que le climat et l’aération des serres le cas échéant.
  • Il contrôle et analyse les coûts de production.
  • Il informe régulièrement le responsable d’exploitation du déroulement des activités et présente les résultats techniques par cycle de production.

Conditions d'exercice 

Le chef de cultures légumières travaille dans une exploitation de légumes cultivés en plein champ. Encadrant directement les agents ou un chef d’équipe, il exerce ses missions sous l’autorité du responsable d’exploitation. Ses activités se déroulent à l’extérieur et parfois sous abri (serres, tunnels). Largement autonome dans l’organisation de la production, il doit intégrer les objectifs de quantité et de qualité définis par l’exploitant en fonction des données du marché. Il organise librement son temps, dans le cadre d’horaires réguliers.

Compétences et qualités 

Le chef de cultures légumières connaît parfaitement la biologie et la physiologie végétale, les techniques culturales, le parasitisme et les moyens de lutte. Il sait conduire des engins agricoles, maîtrise l’outil informatique et s’adapte aux avancées techniques. A ses capacités de gestion du personnel, s’ajoutent des facultés d’organisation et de réactivité.

Perspectives d'évolution 

  • Le chef de cultures légumières peut choisir de se spécialiser dans une culture précise au sein d’une exploitation de plus grande taille. Avec des aptitudes au conseil et à la communication, il peut accé- der aux postes de technicien en cultures légumières au sein d’une organisation professionnelle, de formateur ou de commercial.
  • S’il complète sa formation dans les domaines de l’économie et de la gestion, il pourra envisager de s’installer en tant que chef d’exploitation.

Contact

Contacter

Les producteurs de légumes de france www.legumesdefrance.fr

En savoir plus

Fiche ROME n° A1414 de Pôle emploi www.pole-emploi.fr

Partager sur

Partager par mail

Imprimer