Auditeur qualité

L’auditeur qualité procède en premier lieu aux audits d’évaluation et d’habilitation à l’attention d’un comité de certification. Il réalise ensuite des audits de contrôle selon une planification et des consignes réglementaires, éventuellement renforcées par le comité de certification.

Par ailleurs, il participe à la rédaction des extensions d’agrément et des plans de contrôles. L’auditeur qualité peut aussi être appelé à animer des sessions de formation sur l’hygiène et la qualité en entreprise.

Autres dénominations : Contrôleur-auditeur.

Témoignages

Quelle est votre formation ?
J’ai d’abord obtenu une licence de microbiologie puis un master en santé- technologie avec l’option industries agroalimentaires à la faculté de pharmacie de Montpellier. Au cours de ma formation, les stages m’ont permis de découvrir le secteur agroalimentaire et j’ai voulu poursuivre dans cette voie.

En quoi consiste votre métier ?
Je travaille sur une exploitation agricole qui emploie une dizaine de salariés et produit des pêches, des abricots, des fraises et des jeunes pousses de salades. Nos clients sont les grossistes et la grande distribution. Je suis chargée du respect des cahier des charges établis avec ces clients : calibrage, taux de sucre, couleur, conditionnement, etc. Dans le cadre des certifications de l’entreprise, je dois également veiller au respect des procédures qualité mises en place, former le personnel à ces procédures, tenir à jour la documentation, et réaliser les audits internes.

Qu’appréciez-vous dans ce métier ?
Il allie à la fois le travail documentaire et le terrain. La mise en place des procédures qualité et les formations permettent de nombreux contacts avec le personnel de l’entreprise. Depuis la plantation jusqu’à l’emballage, c’est un vrai travail d’équipe. Que faut-il comme qualités pour exercer ce métier ? Il faut avoir un bon sens relationnel, être patient et diplomate pour expliquer les règles de qualité et les faire appliquer dans l’entreprise. Ce métier nécessite également de la rigueur pour tenir à jour toute la documentation technique.

Activités

L’auditeur qualité procède en premier lieu aux audits d’évaluation et d’habilitation à l’attention d’un comité de certification : 

  • Il se déplace sur les sites des opérateurs concernés (groupement de producteurs agricoles, entreprises agroalimentaires, grossistes, entreprises de distribution alimentaire…).
  • Il vérifie les compétences et les connaissances requises au sein des entreprises (personnel qualifié, présence d’un système de qualité…).
  • Il recueille les pièces justificatives (organigramme, agrément vétérinaire…)
  • Il observe les conditions de production et vérifie la conformité des locaux.
  • Il prélève des échantillons et les achemine vers le laboratoire. Puis, il dresse un rapport, soumis au comité certificateur.

L’auditeur qualité réalise ensuite des audits de contrôle selon une planification et des consignes réglementaires, éventuellement renforcées par le comité de certification : 

  • Il prépare sa visite chez les opérateurs (prise de rendez-vous, envoi préalable du plan d’audit, vérification de la réalisation des actions correctives…)
  • Il constate les éventuels défauts de conformité sur des fiches d’action corrective et préventive.
  • Il étudie les propositions de corrections des opérateurs et en assure la validation.
  • Il saisit sur ordinateur les éléments notés précédemment en vue de leur utilisation par le responsable qualité.
  • Il rédige les rapports d’audits de contrôles. Il effectue les demandes de compléments de réponse aux non-conformités. 

Par ailleurs, il participe à la rédaction des extensions d’agrément et des plans de contrôles. L’auditeur qualité peut aussi parfois être appelé à animer des sessions de formation auprès des personnels affectés aux domaines de l’hygiène et de la qualité en entreprise.

Conditions d'exercice 

L’auditeur qualité travaille essentiellement au sein d’organismes certificateurs pour le compte de groupements de qualité ayant réalisé un référentiel ou un cahier des charges. Amené à se déplacer très régulièrement afin de réaliser ses missions en entreprise, il exerce de façon autonome, sous l’autorité d’un responsable de service. Selon les cas, il couvre une zone géographique plus ou moins vaste : d’un ou deux départements, au quart de l’hexagone parfois.

Compétences et qualités 

L’auditeur qualité dispose de bonnes qualités rédactionnelles. Il détient éventuellement des connaissances en production agricole selon l’objet de la certification. Il est autonome, rigoureux et méthodique. Doté de qualités relationnelles indispensables pour instaurer un climat de confiance, il possède également une bonne résistance au stress et fait preuve à la fois d’assurance et de pédagogie. Par ailleurs, le maintien pour l’organisme certificateur de son agrément implique qu’il suive régulièrement des formations pour mettre à jour ou étendre ses connaissances.

Perspectives d'évolution

  • L’auditeur qualité peut, s’il développe des capacités d’animation et de management, devenir responsable de service (responsable de certification ou responsable qualité) au sein d’un organisme certificateur.
  • Il peut également décider de s’orienter vers des fonctions de responsable qualité en entreprise, en cabinet de consultant, ou encore vers des fonctions commerciales.

Contact

En savoir plus

Fiche ROME n° H1301 du Pôle emploi www.pole-emploi.fr

Partager sur

Partager par mail

Imprimer