Conducteur-opérateur de scierie

Le conducteur opérateur de scierie réalise les opérations liées au débit de bois d’essences diverses sous forme de plots, d’avivés, de frises… Il est le spécialiste de la coupe du bois.

Autres dénominations : Conducteur de scie

Témoignages

En quoi consiste votre métier ?
Mon métier consiste à transformer l’arbre en produits finis. Je sélectionne les grumes et, à l’aide d’une grue, je les apporte sur les scies pour les découper selon la longueur désirée. Je débite les billes de bois obtenues en planches, chevrons ou poutres selon la commande.

Quelles qualités ce métier demande t-il ?
C’est un métier qui nécessite une bonne connaissance du bois, des différentes essences et des techniques de réglage des machines.

Dominique, conducteur de scie

Activités

Le conducteur-opérateur de scierie est le spécialiste de la coupe du bois.
Il réalise les opérations liées au débit de bois d’essences diverses en différents types de planches ou poutres (plots, avivés, frises…). 

  • Il utilise des équipements et des machines automatisés et informatisés.
  • Il effectue des choix (sélection des troncs prêts à être écorcés et débités), des tris et des classements qualitatifs. Il contrôle la production et intervient en cas de dérives ou dysfonctionnements sur les machines et périphériques.

Selon les entreprises, il peut opérer de manière polyvalente sur plusieurs postes de travail ou exercer une activité spécialisée. Il peut également être amené à effectuer des opérations de contrôle ou de traitement des sciages.
Le conducteur-opérateur veille au bon fonctionnement des machines et à la qualité de la production.

  • Il garantit l’optimisation de la matière première et l’immobilisation minimum des moyens techniques de production.
  • Il assure le respect des normes de production en termes de qualité et de quantité en garantissant la fiabilité des machines.
  • Il peut également être amené à réaliser ou à participer à des travaux d’entretien et de maintenance de premier degré.

Le travail s’exerce généralement en équipe.

Où et comment

L’exercice de l’emploi nécessite d’avoir une expérience professionnelle au moins équivalente au CAP avec une adaptation au poste de travail et une pratique de plusieurs mois acquises en entreprise. Les formations les mieux adaptées au métier de conducteur-opérateur sont de niveaux V (CAP) ou IV (Bac Pro).

 

Profil 

Le conducteur-opérateur est polyvalent et a le goût de la précision, la fabrication du produit demandant une attention de tous les instants. Il sait réagir aux aléas et aux situations de travail imprévues. Le conducteur-opérateur applique des modes opératoires et des instructions pré- cises mais sait prendre des décisions et ré- soudre des problèmes inhérents à la technique utilisée.

Perspectives d'évolution 

  • Après plusieurs années d’expérience, le conducteur opérateur peut prendre en charge la filière de production ou le contrôle qualité. 

Contact

En savoir plus

Consulter

  • la fiche ROME n° H2205 du Pôle emploi www.pole-emploi.fr

  • le site www.metiers-foret-bois.org

Partager sur

Partager par mail

Imprimer