Actualité

Emploi
26 février 2010

Employeurs, salariés en agriculture... Quelles attentes pour un emploi stable ?

L'ADEFA de la Sarthe et la MFR de Verneil-le-Chétif ont organisé le 21 janvier 2010, une journée sur le thème du salariat agricole.

Pour valoriser et échanger sur les métiers du salariat agricole, l'ADEFA de la Sarthe et la MFR de Verneil-le-Chétif ont organisé le 21 janvier dernier, à la MFR, une journée spécifique. C'est devant un auditoire d'élèves de la MFR et de professionnels du monde agricole que s'est déroulé cette journée intitulée : « Employeurs, salariés en agriculture... Quelles attentes pour un emploi stable ? »

Au programme, des interventions au service des employeurs et des salariés, des échanges, des témoignages d'employeurs et de salariés agricoles...

 

Le Bac pro CGEA, un Bac pro pour l’insertion professionnelle dans le secteur de la production agricole

La MFR de Verneil-le-Chetif a présenté le nouveau Bac Professionnel Agricole CGEA (Conduite et Gestion des Exploitations Agricoles). La finalité de ce bac pro est l’insertion professionnelle dans le secteur de la production agricole (Productions Animales PA ou Végétales PV). Il prépare d’abord à l’installation en agriculture et confère la capacité professionnelle mais il prépare aussi à des emplois d’ouvriers ou d’employés hautement qualifiés.

Grâce à la réforme de la voie professionnelle qui modifie les parcours de formation vers le Bac Professionnel en trois ans, la MFR en a profité pour restructurer son offre de formation et être ainsi au plus près de ce qu'attendent les jeunes et la profession agricole.

 

L’ADEFA Sarthe, au service de l’emploi agricole

L’ADEFA a présenté les services rendus par l'ADEFA. En 2009, c'est 109 offres d'emploi et 224 demandes traitées dont la majorité en polyculture élevage. C'est sensiblement moins que les années passés mais l'ADEFA reste le premier interlocuteur des employeurs et des salariés agricoles concernant les recrutements sur le département de la Sarthe.

 

Le Contrat Unique d'Insertion, une mesure pour l’emploi

Une conseillère de Pôle Emploi a présenté le dispositif facilitant l'insertion des personnes en difficulté sur le marché du travail : le Contrat Unique d'Insertion (CUI). Il s'adresse aux personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles d'accès à l'emploi. Créé en 2008, le Contrat Unique d'Insertion est déployé à partir du 1er janvier 2010 et regroupe les Contrats Initiative Emploi (CIE) du secteur marchand et les Contrats d'Accompagnement dans l'Emploi (CAE) du secteur non-marchand.

 

Apprendre à communiquer

« En tant que chefs d'exploitation, nous ne sommes pas spécialement préparés à gérer une équipe de salariés. Il existe cependant quelques principes à respecter : s'engager sur le long terme avec le salarié, l'intégrer à la bonne conduite de l'exploitation en prévoyant au mieux, dans le temps, les tâches à effectuer. Il faut savoir aussi se remettre en question. Si le travail est mal fait, mon message est-il vraiment bien passé ? Si mon employé n'est pas assez autonome, ne suis-je pas trop directif ? La communication est primordiale »souligne Denis Pineau, producteur de lait et responsable syndical.

Thierry Lebert, éleveur porcin, relève quant à lui les difficultés inhérentes à la structure de l'entreprise agricole : « Nous sommes une société familiale. Des relations de confiance doivent forcément s'instaurer entre les deux  parties. J'ai pour ma part rencontré des problèmes de conflits entre les deux employés, j'ai du me séparer de l'un deux ».

Le salariat : étape nécessaire avant l'installation ?

Côté salarié, Samuel Refour, responsable de production en volailles fermières, confirme la nécessité de dialoguer, aussi, entre employés : « L'une des dernières personnes arrivées dans l'atelier sous ma responsabilité a initié un instant café au travail. Ce moment permet de créer du lien, et donc d'ouvrir le dialogue plus facilement ».

Loïc Legaré explique lui aussi :« Je ne peux faire mon métier en n'étant qu'un simple exécutant. Pouvoir échanger avec un patron, c'est de l'or ».

Pour en savoir plus :

ADEFA Sarthe
Tel : 02-43-43-68-68
adefa-sarthe@anefa.org

Partager sur

Partager par mail

Imprimer