Actualité

Emploi
Bretagne
12 Décembre 2016

Emploi agricole en Bretagne : hausse de 8% par rapport a 2012

Le 28 novembre 2016, pour la première fois, les 4 associations départementales et l’AREFA Bretagne, ont organisé la présentation des principaux chiffres de l’emploi et du marché de l’emploi agricole en Bretagne*.

Près de 70 000 salariés en agriculture en Bretagne

En 2015 on recense 30 597 exploitations, essentiellement en élevage laitier et cultures de céréales et légumes - un nombre en diminution - et  38 809 chefs d’exploitation dont 1/4 de femmes. 13 517 d'entre-eux sont des employeurs de main d'œuvre (y compris 439 groupements d'employeurs).

Il y a également 69 289 salariés représentant 28 077 ETP (équivalent temps plein) soit 42 % des actifs agricoles (chefs d'exploitation et salariés en ETP). On retrouve ces salariés dans les exploitations d'élevage (41 %) et de cultures spécialisées (maraîchage, arboriculture…) (35%). Les femmes représentent 32 % des salariés.

Si le nombre de salariés a peu augmenté depuis 2012, les ETP (Equivalents temps plein) ont progressé de 8 %.

Seulement 20% des contrats sont en CDI, mais cela représente quand même 25 000 contrats. En 2015, on constate une baisse des CDD et une hausse de plus de 2% des CDI. En élevage et grandes cultures et machinismes, les CDI représentent 1/3 des emplois.

Par ailleurs, le machinisme agricole recense 634 salariés en entreprises de travaux agricoles, forestiers et ruraux et 650 salariés en Cuma (Coopérative d'utilisation de matériel agricole).

Accompagner les mutations de l’agriculture bretonne

Les responsables de l’AREFA ont profité de cet évènement pour rappeler que la Bourse d’emploi en Bretagne, collecte chaque année plus 2500 offres d’emploi. Ils ont souligné le fait que, à la fin novembre, plus de 300 offres étaient à pourvoir dans les métiers de l’agriculture et environ 50 % de ces offres sont des CDI et proposées en élevage.

Alors que la progression des salariés, en équivalent temps plein, se poursuit en Bretagne, il est important pour les partenaires sociaux, alors que " le nombre de salariés est plus important que le nombre de chefs d'exploitations agricoles", comme le souligne Christian LE GARREC, Président de l'AREFA, d'être mobilisé, en lien avec les acteurs de l'emploi et de la formation de la région.

Pour cette raison, les participants (prescripteurs de l’emploi, organismes de formation, groupements d’employeurs ou services de remplacement, collectivités publics) ont eu des témoignages de salariées qui après un parcours de reconversion s’épanouissent dans les métiers de l’agriculture, production laitière ou élevage porcin car " l'agriculture bretonne manque de main d'œuvre et le départ de nombreux chefs d'exploitation en retraite, combiné à l'agrandissement des exploitations, recourra encore davantage au salariat agricole" conclut Christian LE GARREC. Effectivement, 50 %** des agriculteurs bretons partiront à la retraite d'ici 10 ans.

Pour + d'infos :

Contacter l'AREFA Bretagne : arefa-bretagne@anefa.org

Observatoire du Finistère

Observatoire de l'Ille-et-Vilaine

* Cette brochure des chiffres de l’emploi agricole et du marché de l’emploi est élaborée par les AEF en partenariat avec la MSA mais aussi les différents partenaires de l’emploi-formation : Pôle Emploi, FAFSEA et Chambre d’agriculture.
** Chambre d'agriculture de Bretagne - Le salariat en production laitière, 2014.

Partager sur

Partager par mail

Imprimer